compteur

récupération eau de pluie

  • L'automne arrive maintenant à grands pas... tous sur le pont !!!

    Au final nous avons eu un été très correct, le jardin et la préparation de la terrasse nous a pris pas mal de temps mais nous sommes maintenant mi septembre et depuis 2 soirs nous avons rallumé le poêle à bois...

    Première bonne nouvelle, je suis en train de finaliser mon système de récupération de l'eau de pluie, il me reste les finitions à faire mais c'est opérationnel, les robinets extérieurs, la machine à laver et les 3 toilettes de la maison sont maintenant raccordés à l'eau de pluie;

    Un camion m'a amené avant hier 180m2 de polyurethane, de quoi m'occuper quelques soir et les week-end. Mon but est de refaire toute l'isolation du toit de la maison mais aussi de la dalle en mettrant des plaques de polyuréthane. Je vais mettre le turbo là dessus , le but étant de vérifer l'efficacité de cette isolation pour compenser l'isolation en isolant mince qui se revele bien insuffisant ici.

    Autre chantier en préparation, le montage d'un élément bouilleur sur mon poele, j'ai trouvé mon bonheur chez www.bouilleur.fr. Mon but est de réchauffer de l'eau sur l'arriere de mon poele avec un élément bouilleur  , pour alimenter un ballon tampon. L'eau chaude est destinée à l eau chaude sanitaire et à la l'eau du chauffage central.

    Le me suis fait livrer 6 stères de bois, donc il faudra ranger tout cela pour qu'il soit bien sec. Un de mes projet est de constuire un abri pour stocker et faire sécher mon bois.

    et puis le printemps prochain, j'aimerai construire une serre isolée, dans notre Ardenne à 500m d'altitude, il faut un abri pour avoir des tomates, malgré le beau temps de juillet et d'Aout, les tomates n'ont pas muri dehors... 

     

    Il faut avoir des projets, cela permet d'avancer, alors à suivre, mon prochain post sera sur mon installation de récupération d'eau de pluie...

  • L'eau de Pluie....

    Collecter l'eau de pluie est une source importante d'économie.

    Utiliser de l'eau potable pour les toilettes, pour laver la voiture ou utiliser son karcher est en y réfléchissant bien une absurdité. Pourtant une grande partie de l'eau que nous utilisons n'a pas besoin d'être potable.

    citerne eau de pluie, récupération eau de pluie, surpresseur, économie eau, économie energie, une cuve 1000l

    Pratique elle est bon marché, l'inconvénient de sa transparence est le développement d'algues si elle est en extérieur; attention au gel l'hiver, mieux vaut la vider.

    citerne eau de pluie,récupération eau de pluie,surpresseur,économie eau,économie energieune cuve en matirère plastique

    citerne eau de pluie,récupération eau de pluie,surpresseur,économie eau,économie energieune cuve béton

    Les cuves enterrées sont plus compliquées à mettre en place mais ont une grande longévité 

     

    citerne eau de pluie,récupération eau de pluie,surpresseur,économie eau,économie energieune citerne souple.

    si vous avez un vide ventilé qui le permet, ou le dessous d'une terrasse: cette solution peut être interessante.

    Elle résiste assez bien au gel et son coup est 30% plus cher qu'une cuve enterrée mais l'on a pas besoin de faire intervenir une grue, un simple lit de sable pour la faire reposer est suffisant.

     

    Les utilisations possibles de l'eau de pluie sont:

    - les chasses d'eau des toilettes.

    - le lave-linge (l'eau n'est pas calcaire et nécessite moins de lessive, le linge moins réche)

    -les robinets extérieurs pour l'arrosage des plantes du jardin (l'eau de pluie est plus favorable au développement des plantes.

    -le lavage des sols et du matériel non alimentaire ( voitures, troittoirs, utilisation d'un nettoyeur haute pression, etc.

     Les utilisations non recommandées:

    - le remplissage des piscines car semble t-il, il est ensuite difficile de régler le ph

    - le remplissage des installations de chauffage central car l'eau peut etre acide.

     

    La première étape, une rapide étude préalable de la faisabilité des choses.

    1) comment récupérer l'eau de pluie: Le toit est souvent moyen le plus simple de collecter l'eau de pluie

    Pour évaluer la quantité potentielle d'eau que l'on peut récupérer, il faut mesurer sa surface de toit et regarder les cartes de précipitations cumulées de votre région.
    Par exemple si vous avez un toit de 100m² et un potentiel de précipitations cumulées de 800l/m², votre potentiel de récupération d'eau de pluie est de 80 m3 sur une année.

    A titre personnel l'installation d'un système de récupération d'eau de pluie m'a permis d'économiser 25m3 sur 50 M3 consommés l'an dernier.

    Maintenant, à vous de voir combien vous coûtera l'installation, c'est souvent là que le bat blesse, sous pretexte de crédit d'impôt, le coût des installations, quelquesoit l'installation eau de pluie, pompe à chaleur ou panneaux solaires, les prix sont hauts, trop hauts.

    Je ferai un post plus complet sur mon expérience de la récupération de l'eau de pluie, ma philosophie en la matière est que si l'on veut faire des économies, alors il ne faut pas que cela soit amorti en plus de 3 ans. Alors on peut commencer doucement, un citerne de 1000 litres pour recueillir l'eau à l'extérieur et une à l'intérieur pour la pomper et l'utiliser, avec 400 à 500 euros d'investissement on peut déjà avoir une petite installation qui sera vite amortie...

    De plus les approches d'un pays à l'autre sont différentes: par exemple en france les cuves doivent être en plastique, tandis qu'en belgique elle sont en béton enduit de chaux pour neutraliser l'acidité de l'eau...

    Pour ma part, comme j'ai un grand garage, j'ai mis 5 cuves de 1000l reliées entre elle, j'ai une autonomie de 5000l ce qui est largement assez pour mon utilisation et à part la période de fin février à fini mai 2011 où nous avons eu une longue période de sécheresse, je ne suis jamais tombé à cours. je mets des filtres pour éviter que les boues n'aillent dans les cuves et j'ai placé un  un aérateur dans chaque cuve et mon eau est super propre.

    2) Voir les possibilités de raccordement de vos toilettes et de votre machine à laver sur le réseau eau de pluie et les possibilités de créer des lignes de raccordements extérieurs pour le jardin, le garage et la terrasse par exemple.

    Une fois cette petite étude préalable faite, il faut prévoir et calibrer votre installation.

    Les règles de base:

    - Ne pas faire cohabiter l'eau de ville et l'eau de pluie sur un même circuit, les circuits doivent être marqués clairement et indépendants pour éviter que l'eau de pluie n'aille polluer le réseau de distribution d'eau potable.

    - Ne pas faire aboutir l'eau de vos gouttières directements dans vos cuves à l'intérieur de votre logement, en cas de trés forts averses, vous risqueriez d'inonder l'endroit où sont stockées les cuves. Pour ma part, j'ai préféré créer un puisart dans lequel je pompe l'eau de pluie pour remplir les citernes, comme cela quand les citernes sont pleines une commande de détection de niveau coupe l'alimentation de la pompe.

    - Prévoir les filtres et le surpresseur nécéssaire à vos besoins (nombre et calibration des filtres, puissance de la pompe, il faut tenir compte de la profondeur de pompage (en général 7 à 9 m), le débit dont vous avez besoin (selon le nombre de robinets et le débit que vous souhaitez, par exemple si vous voulez réaliser un système d'arrosage automatique, il faudra avoir une pompe puissante, si c'est juste pour vos toilettes et votre machine à laver une petite pompe suffira).

    metabo, surpresseur, recupérateur eau de pluie, économie eau,

    Pour le surpresseur, il existe des modèles avec une reserve d'eau et d'autres sans, la reserve d'eau en général entre 20 et 50 litres permet d'espacer le fonctionnement de la pompe. plus le ballon tampon est gros moins la pompe tournera. c'est un peu simplifié comme explication, mais dans un premier temps c'est une bonne base de départ, je vous ferai un post détaillé sur l'installation du système à eau de pluie).

    l'idéal est une citerne enterrée si l'on constuit une maison neuve, en Belgique c'est obligatoire, en france nous n'en sommes qu'au début.

    citerne eau de pluie, récupération eau de pluie, surpresseur, économie eau, économie energie,

     

     

     Moi j'ai eu la chance d'avoir les tuyaux de la plomberie qui passaient dans mon sous sol alors j'ai coupé les tuyaux de cuivre, mis des bouchons et relié l'installation eau de pluie avec du PER à mes toilettes, à la machine à laver et aux robinets extérieur, c'est rapide, économique et démontable en cas de soucis.

    Entretien:

    - Nettoyer ses gouttières deux fois par an pour éviter les dépots de feuilles, etc.

    - éviter d'utiliser des produits sur le toit style anti-mousse et si c'est le cas, ne pas récupérer d'eau de pluie pendant quelques temps. 

    - Une fois par an, nettoyer vos cuves, pour ma part, je les vide une à une chaque année. Attention si vous avez une citerne enterrée, il peut etre dangereux de descendre à l'intérieur en raison de la présence de gaz du à la décomposition de matières organisques qui peut être dangereux. Ne jamais faire cette opération seul!

    - Une fois par an changer tous les filtres, et les nettoyer de temps en temps si vous voyez qu'ils se salissent.

    pour ma part, j'en ai mis plus que préconisé mais cela ne fait pas de mal, j'ai mis des filtres avant les cuves (50 microns) pour capturer les poussières et les petites particules, il y en a un autre de 50 microns avant la pompe pour protéger le groupe surpresseur.

    citerne eau de pluie,récupération eau de pluie,surpresseur,économie eau,économie energie

    j'ai ensuite un bloc de 3 filtres, un premier encore de 50 microns, puisvun autre de 20 microns et pour finir un filtre contenant du charbon de bois actif.

    avant l'arrivée à la machine à laver j'ai mis un filtre de 5 microns, le linge est nickel et très doux car pas de calcaire dans cette eau.

    Je vous ferai un dessin technique type dans un de mes prochain post.