compteur

Eric's Lux Blog - Page 6

  • L'isolation de la dalle sous la maison est terminée,

    Bonjour à tous, 

    Je pense que je suis en train de gagner un peu à la fois mon pari. L'achat de 310m2 d'isolant de 10cm de polyuréthane a été une belle dépense, environ 4500 €, et il a fallu refaire tous les plafonds avec du lambris... 10€/m2. Mais en quelques mois la sensation de confort dans la maison s'est vraiment imposée. Pour parfaite, nous avons changé toutes les fenêtres également. quelle différence au final.

    il me restait encore une bonne cinquantaine de mètres carré d'isolant polyuréthane à poser au plafond de mon vide ventilé. J'avais un peu repoussé car bossé sous la maison est pénible, la terre n'a pas été enlevée du vide ventilé et bossé plié en deux n'est pas cool.

    Alors comme il commence à faire frais et qu'il faut refaire des flambée le soir, j'ai mis l'achévement de mon isolation sous la maison en P1 pour cette semaine.

    Il m'a fallu deux jours pour poser les 80 plaques et faire les découpes pour qui tout soit isolé parfaitement, il me restera à mettre de l'adhésif, mais le résultat est deja là...

    température du sol avant la pose de l'isolant polyuréthane de 10cm  16.5°

    température du sol 5 jours après la pose de l'isolant 20.3°

    Certes il ne fait pas encore super froid mais la nuit nous sommes entre 5 et 10°, par contre le matin au reveil, il fait encore 20° dans toute la maison. Donc une petite flambée le soir tient la maison à 20° toute la journée.

    Il faudra que je valide avec la baisse des températures d'ici un mois. Toujours est t'il qu'une seule petite flambée suffit en ce moment pour réchauffer la maison.

    L'an dernier, nous avions rallumé le chauffage central vers le 10 octobre, on verra combien de temps nous tiendrons sans le mettre en marche. Mon but étant de ne faire fonctionner le chauffage central  que pour éviter que la température ne descende trop entre deux flambée.

    Ce week end, je vais remettre de l'eau dans mes radiateurs pour que la chaudière soit prête. Mon branchement de chauffe eau électrique avance, mais je veux en profiter pour refaire ma buanderie et préparer des arrivées supplémentaires d'eau froide, d'eau chaude et d'eau de pluie au cas ou j'aurai un lave linge qui gère tout cela à l'avenir.

     

  • Dernière ligne droite avant le démarrage du chauffage.

    Nous avons déjà du gratter les vitres deux fois, la température descend largement au dessous de 10° la nuit, il faut maintenant faire une petite flambée de confort le soir si l'on veut être bien.

    La température sans chauffage est de 20° à l'étage, et 19° au rez de chaussée. il me reste environ 60m2 à isoler sous ma dalle de vide sanitaire, ce sera le travail de la prochaine quinzaine.

    Mon autre chantier du moment est l'installation d'un chauffe eau électrique. Il est en place, j'ai du refaire ma buanderie pour l'y installer. il faut maintenant achever les branchements à la plomberie et le le branchement électrique. J'ai une installation en triphasé.

    L'idée à terme est d'utiliser un ballon tampon de 200 litres pour préchauffer l'eau sanitaire avec mon poêle à bois en hiver et avec des panneaux solaires thermiques en été. Cela devrait permettre d'économiser quelques litres de mazout à l'année. 

    J'ai fait le point, pour la saison de chauffe de l'an dernier, j'ai consommé 1650 litres sur 12 mois eau chaude sanitaire comprise. Coté bois j'ai consommé 5 stères de hêtre et environ la même chose en hètre.  mais l'hiver dernier, l'isolation était seulement en cours d'installation.

    J'ai changé toutes les fenêtres, il m'en reste deux à poser. j'ai commandé une porte isolée pour remplacer la porte en carton qui mène au garage. cela permettra aussi de gagner quelques litres de mazout.

    Côté électricité, 4600 kw sur douze mois et je pense que l'an prochain, nous serons plus près des 4000 kw.

    Côté eau, maintenant la consommation d'eau de pluie représente la moité de notre consommation. nous consommerons en 2014 environ 60m3 d'eau de ville et environ 55m3 d'eau de pluie. 

    Avec l'amélioration de la qualité de l'éclairage led, il faut maintenant seulement 6 ampoules led de 5w pour faire un super éclairage led dans une pièce de 16m2, pour avoir le même éclairage dans les premières pièces, il fallait 12 ampoules de 240 lumens, les nouvelles ampoules GU10 led sont maintenant de 650 lumens.

    Le chemin vers les économies se fait touche par touche et nous commencons à en mesurer les résultats mais d'ores et déjà, le confort est grandement améliorer à la maison, une petite flambée procure plusieurs heures de douce chaleur. 

    Je publie l'article mais je finaliserai avec des photos dans la semaine

     

     

  • Préparer l'hiver... Rangement du bois suite...

    Voilà Presque tout le bois est rangé, il ne me reste que 2 stères de sapin à abriter.

    Ranger le bois de chauffage

    Cela fait maintenant 5 saisons que je coupe mon bois pour l'hiver, je vais profiter de rappeler quelques grands principes qui seront surement inutiles pour la plupart d'entre vous mais que j'aurai été bien content de découvrir quand j'ai commencé à me chauffer au bois.

    En général, je coupe le bois après que les feuilles soient tombées, cela limite la sève. Je coupe les arbres en 1m et je le laisse sécher la première année à l'extérieur à l'air libre.

    La seconde année je le couvre pour qu'il finisse bien de sécher. J'utilise des bâches qui empèchent la pluie de pénétrer le bois. Pour le brûler, je le coupe alors en 50cm et je le recouvre d'une bâche. j'ai environ la valeur de 3.5 stères que je peux stocker dans mon garage. Ainsi j'ai environ 2 mois de bois au sec.

    Difficile de bien ranger le bois. Moi j'ai trouvé une solution qui me convient bien, je coupe des poteaux d'environ 15cm de diamètre et de 2m de hauteur. J'en plante un à chaque extrémité de mon tas. Pour qu'il tiennent bien je creuse à environ 50cm et je me sers d'un morceau de bois de 1m pour faire une jambe de force et cela tient.

    poteaux pour tenir les piles de bois

    Pour le ranger, je taque tout du même coté pour avoir une impression de mur de bois bien lisse et je fais en sorte que cela soit bien vertical. Ma devise, avec du bois mal empilé, on n'a plus qu'à recommencer...

    Pour couper mes buches j'ai alterné la coupe avec une scie à onglet où je coupais les bûches une à une en deux morceau. Maintenant la mèthode que j'ai adopté est le chevaler wolfcraft qui me permet de couper d'un coup une douzaine de buches.

    Petit bémol, il faut une bonne tronçonneuse, et que la chaine soit bien aiguisée. Un peu à la fois j'ai réussi à trouver la bonne technique. Mon conseil, un petit affûtage à chaque plein. On garde ainsi une tronçonneuse qui coupe parfaitement avec de beaux copeaux et on gagne beaucoup de temps.

    Pour tronçonner, pas de compromis avec la sécurité! Je mets des chaussures style ranger avec un bour renforcer car quand une bûche de 10kg vous tombe sur le pieds, vous êtes content de cette protection.

    Des gants épais... un pantalon anticoupure si possible. Moi je mets une veste polaire pour éviter d'avoir des copeaux partout, une casquette pour les mêmes raisons et des lunettes de sécurité pour éviter les copeaux et les projections de morceaux de bois dans les yeux.

    Seul j'arrive ainsi tranquillement à faire un bon stère par heure.

    Pour couvrir le bois, des bâches de 150cm par 6m que j'attache sur les cotés avec des petits crochets elastiques.  Pour maintenir la bâche sur le dessus j'ai trouvé une vingtaine de dalles betons que je place au dessus du bois et tout tient parfaitement. 

    J'ai une haie de hêtre et ranger le bois le long de la haie est parfait, il est ventilé et bien protégé de la pluie sur le coté. Encore un petit effort, surtout trouver le temps de travailler entre deux averses et tout sera terminé.

    Bon courage à tous