compteur

Optimiser son installation de chauffage central.

Le poêle à bois fonctionne maintenant depuis mi septembre. Une petite flambée le soir jusqu'à fin septembre et depuis le début du mois d'octobre une petite flambée le matin fourni suffisamment de chaleur pour tenir jusqu'au soir.
La chaudière quand à elle se déclenche vers 6h pour réchauffer si besoin les salles de bains et les chambres avant le réveil. Grosso modo, il y a une heure de chauffage par jour pour l'instant, la température extérieure est en octobre entre 0 et 10° la nuit.

Alors j'ai profité de ce week-end gris pour vérifier la chaudière et les radiateurs...

N'oubliez pas que l'entretien de votre chaudière est obligatoire une fois par an, alors n'oubliez pas de le faire faire par votre chauffagiste, de plus, un bon nettoyage de la chaudière et le changement du gicleur est un gage d'économie et de fonctionnement optimal du brûleur. Une fois que cet entretien est fait une fois par an, vous pouvez procéder vous même à une petite vérification. 

1) vérifiez d'abord la pression d'eau dans votre chaudière, il y a un manomètre qui indique la pression, la pression à froid est généralement autour de 1.5 bars, et la pression augmente avec la chaleur. Elle arrive en général autour de 2 à 3 bars selon la hauteur des rédiateurs. il y a pour remettre de l'eau dans la chaudière une double vanne d'alimentation d'eau froide qui permet de faire un complément d'eau. Si la pression baisse et que vous devez remettre souvent de l'eau, voyez avec votre chauffagiste, il y a peut être une petite fuite quelque part.  

Pression eau radiateurs

2) Il peut y avoir de l'air dans le circuit, il y a des purgeurs automatiques sur la plupart des installations mais néanmoins, un petite contrôle des radiateurs est simple à réaliser, une petite clé ou un tournevis permet de desserrer la purge, munissez vous d'un récipient pour recueillir l'eau qui s'écoule en même temps que l'air. 

purge radiateurs,

3) vérifiez l'isolation de vos tuyaux de chauffage dans les parties non-chauffées de la maison, un mètre de tuyau non protéger, c'est sur l'année 17 litres de mazout de surconsommation. Alors cela peut aller très vite, ce petite investissement sera vite rentabilisé. 

isolation des tuyaux de chauffage central

4) Le circulateur... si votre circulateur est ancien, voyez pour le changer par un modèle à basse consommation... Les miens consommaient environ 80w/h, les nouveaux ne consomment que 5 à 20w/h. Donc pour là aussi un investissement de d'environ 250 € que vous rentabiliserez en moins de 3 ans. 

circulateur chauffage central

 

Les commentaires sont fermés.